xvideos xxx porn spankbang redtube porn600 porn800

Aigle Azur : FO appelle le gouvernement à « préserver les emplois »

0

Aigle Azur, plus vieille compagnie aérienne française, a été placée lundi en redressement judiciaire, ce qui entraîne une annulation de tous les vols à partir de vendredi soir.

Force ouvrière a appelé vendredi le gouvernement « à prendre toutes ses responsabilités » afin de « préserver les emplois » de la compagnie aérienne Aigle Azur, qui a été placée lundi en redressement judiciaire et dont tous les vols sont annulés à partir de vendredi soir.

Si « l’urgence est au rapatriement des passagers et des équipages » dont les avions seront cloués au sol, « dans le même temps, il faut trouver un repreneur » et « le ministère des Transports doit prendre toutes ses responsabilités » car il « joue un rôle pivot » dans le secteur aérien, estime dans un communiqué la fédération FO des transports (FEETS FO).

« Rien ne justifierait des suppressions d’emplois »

Employant quelque 1.150 personnes, Aigle Azur doit trouver un repreneur pour ne pas sombrer. Les éventuels repreneurs ont jusqu’à lundi à midi pour déposer leur offre. Un comité d’entreprise (CE) est convoqué lundi après-midi. Plaidant pour une reprise d’Aigle Azur avec « le maintien de l’emploi de tous les salariés », FO affirme que « les lignes exploitées par Aigle Azur bénéficient d’une très bonne fréquentation ». « Rien ne justifierait des suppressions d’emplois », assure le syndicat.

La fédération souligne que « les élus FO dans l’entreprise dénoncent depuis de nombreux mois sa gestion et son état financier », une situation « connue d’un grand nombre d’acteurs du secteur, privé et public ». Le syndicat FO d’Aigle Azur appelle les salariés à manifester lundi à 11 heures devant le ministère des Transports, à Paris, selon le communiqué. De son côté, le syndicat de pilotes SNPL a reculé de 9 heures à 11 heures son appel à manifester samedi à l’aéroport d’Orly, a-t-on appris vendredi auprès de cette organisation.

Selon le SNPL, l’ordre du jour du CE de lundi prévoit « l’examen des projets de reprise » qui auront pu être déposés et « une information-consultation du CE sur une éventuelle liquidation » de l’entreprise.

mm

Rédacteur en chef du site Polylignes.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies.