L’Italie décrète l’état d’urgence à Venise après une inondation historique

0

Le gouvernement italien a décrété jeudi l’état d’urgence pour catastrophe naturelle à Venise, dévastée deux jours plus tôt par la pire marée haute en 53 ans, l’eau ayant envahi les églises, commerces, musées et hôtels de ce joyau classé au patrimoine mondial.

Chaises, bottes, parapluies et objets souvenirs exposés en plein soleil : les 50.000 habitants du centre historique de Venise ont profité d’une embellie pour tenter de faire sécher leurs logements ou le contenu de leurs échoppes après une inondation historique. Mardi, la pire marée haute en 53 ans a submergé la cité italienne.

La marée haute du jeudi matin a été plutôt modérée, atteignant 1,13 m (à 10 heures 30), loin des 1,87 cm de mardi soir, le deuxième record historique derrière celui du 4 novembre 1966 (1,94 m). Grâce à ce répit, l’humeur était plutôt joyeuse, les touristes s’amusant à sillonner l’immense place Saint-Marc chaussés de bottes en plastique, orange, bleues ou jaunes, ou à siroter un café les pieds dans l’eau dans les quelques bars ou restaurants ouverts.

La Sérénissime, le surnom de cette cité lacustre, reçoit 36 millions de touristes par an dont 90% d’étrangers. Pour Manon Gaudre, voir Venise sous les eaux est « une expérience unique » mais cette touriste française de 22 ans s’inquiète des « dégâts aux monuments et aux personnes ». La Basilique Saint-Marc ou le théâtre de la Fenice ont en effet été la proie d’une eau boueuse et salée venue de la lagune.

mm

Rédacteur en chef du site Polylignes.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies.