Tour de France : victime d’une douleur à la cuisse gauche, Thibaut Pinot abandonne

0

Candidat à la victoire finale dans ce Tour de France, Thibaut Pinot a été contraint à l’abandon, vendredi, sur la route de Tignes. Le leader de la Groupama-FDJ souffrait de la cuisse gauche.

Coup de tonnerre au début de la 19ème étape du Tour de France, vendredi ! Thibaut Pinot, 5ème du classement général à 1’50 » seulement de Julian Alaphilippe avant le départ de Saint-Jean-de-Maurienne et donc en lice pour la victoire finale, a été contraint à l’abandon après une quarantaine de kilomètres seulement, dans la montée d’Aussois.

Lésion musculaire à la cuisse gauche

Le leader de la Groupama-FDJ, qui était pourtant bien placé dans le groupe des favoris en tout début d’étape, s’est d’abord fait poser un strapping, avant de se le faire enlever quelques kilomètres plus loin. Après avoir roulé plusieurs minutes avec les larmes aux yeux, Pinot s’est résolu à abandonner, soutenu par son équipier William Bonnet. Son équipe a annoncé dans la foulée qu’il souffrait d’une lésion musculaire à la cuisse gauche, diagnostiquée dès jeudi.

« Hier matin (jeudi), on savait que ce serait compliqué mais il avait réussi à passer la journée difficile et à s’accrocher. Aujourd’hui (vendredi), on avait espoir mais la douleur a été plus forte que tout. Avec ce départ rapide et difficile en plus… », a déclaré son directeur sportif Philippe Mauduit à France Télévisions. « Il a évité une chute il y a deux jours (mercredi, sur la route de Gap) et il a tapé le guidon », a précisé le directeur sportif à propos de son coureur qui, dans la 19ème étape, ne pouvait pas se mettre en danseuse.

 

Comme sur le Tour d’Italie 2018

Ce triste épisode rappelle ce qui est arrivé l’an dernier au coureur franc-comtois sur le Tour d’Italie. Alors en lice pour le podium, il avait dû abandonner après avoir été victime d’une déshydratation lors de l’avant-dernière étape. Pinot avait également abandonné ses deux derniers Tours de France, en 2017 (fièvre) et en 2016 (bronchite). Vainqueur au sommet du Tourmalet samedi dernier, Pinot avait l’ambition de retrouver le podium (au minimum), lui qui était monté sur la troisième marche en 2014.

mm

Rédacteur en chef du site Polylignes.fr spécialiste de l'économie, il est passionné par l'économie et les nouvelles technologies. Il publie des actualités liées à l'économie, la finance et les technologies.